• Catégories
  • Évènements à venir

Mohamed Hmida : En cadence avec le 4em art

En Tunisie, les artistes tentent l’impossible et frôlent avec des facteurs aussi durs que délicats. Se lancer dans une carrière artistique demande un effort titanesque et pour bien maintenir son rythme, Mohamed Hmida, 26 ans continue à épater son entourage avec des tons riches et une musicalité innovante.

Comment peut-on identifier votre musique ?

Ma musique prend plusieurs formes, je compose plusieurs styles (Musique électronique, ambiante, musique de film, musique indie Folk..) mais il existe un point en commun dans tous mes morceaux, c’est celle de l’émotion transmise. J’essaye toujours de partager un certain sentiment et donner tout un sens à l’histoire que je veux raconter. J’essaye à chaque fois d’être honnête envers ce que je ressens au moment précis durant l’étape de création musicale. On peut donc dire que ma musique est plutôt sensée pousser le public à interagir avec ses émotions.

Quelle est votre source d’inspiration ?

En fait, je m’inspire de plusieurs choses. Tout d’abord je suis obsédée par les sons, je passe beaucoup de temps à écouter et à jouer des instruments virtuels via des banques de sons qui m’appartiennent. La chaleur et la couleur de certains instruments m’inspire à composer. Je vois aussi en la technologie une source d’inspiration, je m’amuse d’ailleurs à modeler des sons du même thème en créant des pièces uniques qui répondent à ma vision. Je m’inspire constamment des artistes que j’écoute depuis mon jeune âge, cela m’a beaucoup influencé à créer mon propre style. Pour tout vous dire, les déboires et histoires qu’on rencontre quotidiennement forment aussi une instigation pour mon travail, cela m’a inspiré à écrire un album dont j’y travaille en ce moment.

D’après vous, la musique de film aura-t-elle une chance en Tunisie ?

L’industrie de musique de film est totalement différente des autres industries qui ont un rapport avec la musique. Il faut s’interroger si les producteurs de films tunisiens sont aussi conscients de l’importance capitale de la bande son ou pas. En Tunisie, on n’a pas un grand nombre de compositeurs de musique de film car la production nationale est limitée. En revanche, on a beaucoup de compositeurs dont le talent est plus que remarquable et qui assurent un niveau professionnel irréprochable adaptés conformément aux normes internationaux. Mon rêve, c’est de voir plusieurs compositeurs de musique se spécialiser tout comme Atticus Ross et de Trent Reznor, celles-ci dotés d’une empreinte originale et unique ont pu s’imposer avec leurs propre variété musicale.

Comment évaluez vous la scène musicale en Tunisie ?

En Tunisie, on est encore en train de créer une scène musicale. Cette création dépend de plusieurs facteurs. D’abord, y’a les ressources humaines qui ne manqueront jamais. Les projets qui sont en ce moment actifs poussent à leur tour la scène musicale à s’améliorer au niveau de la qualité quoi que le nombre reste toujours limité par rapport aux pays qui nous entourent. Le problème réside dans la capacité à créer et à maintenir une énergie pour ce qu’on aime faire sachant que le financement pose un problème depuis des lustres. Les musiciens ont besoin de concert pour faire la promotion de leurs musiques mais les conflits d’intérêts (Gérant d’espace et musiciens) viennent toujours pour casser l’ambiance.

Est-ce que vous travaillez sur un projet en ce moment ?

En effet, je travaille sur plusieurs choses. D’abord, je viens d’en finir avec la composition et l’arrangement de mon premier album ( indie pop). Je serais d’ailleurs entouré par d’excellents musiciens dont des amis à moi. Je travaille aussi sur la bande son d’un court métrage tunisien réalisé par deux jeunes réalisateurs talentueux. Et pour finir, je mixe l’album d’un groupe de hard rock dont la sortie est prévue prochainement.

Par Ghazi.A

ads
  • Show Comments

Ads

ads

You May Also Like

Les films à l’affiche cette semaine …

Vous ne savez pas quoi faire cette semaine? Une sortie ciné entre amis? Finissez ...

Suki, le chat voyageur, nouvelle star d’Instagram

Suki est un magnifique bengal qui voyage aux quatre coins du Canada et dont ...

BRUNO MARS AU FESTIVAL MAWAZINE 2018

Le compositeur et interprète américain, Bruno Mars se produit en concert à l’édition 2018 ...

Cindy Bruna Célèbre Alaïa en Tunisie

Dans les pages de son numéro de mars, le magazine Vogue Arabia qui fête ...