• Catégories
  • Évènements à venir

Bilel Briki, ce jeune comédien qui illumine le petit écran

Bilel Briki, une figure artistique luisante qui séduit par son univers aussi personnel qu’enchanteur. Comédien et acteur, Bilel fait florès dans la sphère artistique. Ayant suivi un parcours de comédien, il choisit après d’intégrer la scène cinématographique. Par ses différentes prestations, ce jeune acteur ne pourrait qu’orner le cinéma tunisien. 

1- Si un jour vous vous rencontrez dans la rue, comment vous présenteriez-vous en dehors de votre art ?

Je suis originaire du Kef mais j’ai grandi dans le quartier de  Mellassine. J’étais un enfant très rieur joueur adorant aller vers les autres.

J’ai arrêté mes études au Lycée et j’ai pu ensuite suivre différentes formations de théâtre qui m’ont confirmé mon envie de devenir un professionnel dans ce domaine. Je pense être quelqu’un  simple, entier, et assez chaleureux mais ayant également un côté assez réservé voire timide dans certaines circonstances.

2- Comment avez-vous pris ce chemin alors ?

J’ai toujours eu envie de faire du théâtre, quand j’étais petit, je jouais à faire semblant et à me déguiser…

Après j’ai découvert le monde du théâtre grâce à ma soeur, Hanen qui avait des amis comédiens. Elle suivait chaque année les journées théâtrales de Carthage et me les a donc fait rencontrer lors de la présentation de leurs pièces. Leurs jeux, leurs échanges, et l’atmosphère du milieu m’ont tout de suite donné envie d’intégrer leur univers.

3- Avez-vous déjà douté de vos choix artistiques ? Si c’est le cas, pour quelles raisons ?

C’est assez compliqué d’être acteur en Tunisie j’ai douté non pas de mes choix et de ma passion mais de la faisabilité de pouvoir être “exclusivement” un artiste et d’en vivre.

4- Parlez-nous un peu de vos débuts dans le domaine de l’art.

J’ai tourné mon premier film à l’âge de 18 ans en 2010 “vers le nord” de Youssef Chebi, J’étais très enthousiaste et entouré d’acteurs très chaleureux. J ‘étais étonnamment détendu pour mon premier rôle.

5- Quels étaient les moments forts de votre carrière ?

Votre plus belle expérience artistique ?

Toutes les expériences étaient intéressantes et formatrices mais celle que j’ai préférée est sans nul doute le rôle de Maher dans la série Nouba. Abdelhamid Bouchnak m’a fait confiance pour  incarner ce personnage aux multiples facettes, ce fut extrêmement enrichissant tant artistiquement qu’humainement. L’ambiance du plateau était formidable et remplie d’énergie positive qui permet de donner le meilleur de soi et se dépasser.

La diffusion de la saison 1 a été un moment très fort pour moi car je n’avais jamais eu autant de reconnaissance de la part du public. J’étais extrêmement touché de tant de gentils mots.

6- Comment évaluez-vous la scène artistique actuelle ?

Au niveau international la scène artistique est extrêmement riche et variée, nous découvrons sans cesse de nouvelles visions artistiques et de nouveaux talents, les cultures se mélangent ce qui permet de créer des productions merveilleuses.

et comment évaluez-vous la scène artistique tunisienne ?

Il manque de moyens et de productions en Tunisie pour permettre aux artistes d’exprimer leur art. La Tunisie est un pays plein de talents qui n’ont pas forcément une chance car l’art est saturé. Nous retrouvons aussi très souvent le même choix d’acteurs ce qui ferme aussi malheureusement des portes aux nouveaux visages.

7- Si vous n’étiez pas artiste , que seriez-vous ?

J’adorais le football étant petit et je suis encore un passionné…Je dirais spontanément : Footballer.

8- Pouvez-vous nous parler de vos projets à court et à long terme ?

Envisagez-vous une éventuelle collaboration artistique ?

Je suis actuellement en discussion sur une pièce de théâtre en Tunisie et également une en France, rien n’est encore signé mais ces deux projets sont intéressants. 

Une collaboration est envisagée avec Achref Adhadhi pour l’écriture d’une pièce également.

9- Votre idéal artistique ?

Je ne sais pas si on peut parler “d’idéal artistique” mais j’aime beaucoup le jeu de Marlon Brando.

10- Mot de la fin.

Pour toutes les personnes qui me demandent  sur les réseaux sociaux comment intégrer ce milieu d’acteurs je leur dirais de commencer par le théâtre, d’être patient et surtout faire des stages et des formations et toujours rester en action toujours vouloir s’améliorer. La persévérance est la clef.

Par Oumayma.Z

ads
  • Show Comments

Ads

ads

You May Also Like

Le teaser du défilé Chanel printemps-été 2021

En attendant le défilé Chanel printemps-été 2021 qui aura lieu le mardi 6 octobre ...

Ramadhan 2018 : les 15 plus belles actrices selon le sondage AMAG

On peut retenir deux points concernant Ramadhan 2018, le manque de production et la ...

Tokyo 2020 : La télévision japonaise consacre un reportage à Gammoudi

Une équipe de production pour la télévision japonaise se trouve actuellement en Tunisie pour ...

A.L.A , référence incontournable du rap Tunisien

Ala Ferchichi connu sous le nom de A.L.A se déclare avoir toujours aimé la ...

Le film Tunisien « La laine sur le dos » en lice pour les césar 2018

Le court-métrage “La laine sur le dos – علّوش” du réalisateur Lotfi Achour avec ...