• Catégories
  • Évènements à venir

Le film « L’Homme qui a vendu sa peau » de Kaouther Ben Hania représentera la Tunisie aux Oscars.

La 93ème cérémonie des Oscars aura lieu à Los Angeles, le 25 Avril 2021.

Comme chaque année, tous les pays sont invités à déposer le film représentant au mieux leur cinématographie, selon les critères définis par l’Académie des Oscars.

Une commission organisée sous l’égide du CNCI a été réunie le 20 Novembre 2020 pour sélectionner le film représentant la Tunisie aux Oscars dans la catégorie du meilleur film international.

Le film tunisien candidat aux prochains Oscars est

« L’homme qui a vendu sa peau » de Kaouther Ben Hania

Ce film répond à tous les critères d’éligibilité tels que mentionnés dans le règlement de participation publié par l’académie des Oscars.

Les nominations devraient être annoncées le 15 Mars 2021. Selon le nouveau calendrier (dû à la pandémie COVID 19), les votes préliminaires devraient avoir lieu du 1er au 5 février 2021. La shortlist des Oscars sera ensuite annoncée le 9 Février et le scrutin pour les nominations se tiendra du 5 au 10 mars. Après l’annonce des nominations, les élus se réuniront pour le déjeuner annuel des nominés aux Oscars, le 15 avril, le vote final se tenant du 15 au 20 avril.

Ce prix avait été attribué en 2020 au film « Parasite » de Bong Joon-ho (Corée du Sud).

ads
  • Show Comments

Ads

ads

You May Also Like

Ce qu’il faut savoir sur le « Vendredi tout est permis » Tunisien présenté par Sami fehri

Pour les amateurs de l’émission « Vendredi tout est permis » présentée sur TF1 par ARTHUR ...

SORTIES CINEMA DE LA SEMAINE

Quels sont les films à l’affiche cette semaine ? Hôtel Transylvanie 3 L’Agora Samedi ...

Jeux africains/Escrime: Inès Boubakri et Feres Ferjani remportent l’or

Inès Boubakri et Feres Ferjani ont encore brillé sur le continent africain en remportant ...

Jazz à Carthage 2018: du 6 au 15 avril 2018

Le festival de Jazz se renouvelle cette année pour un 13ème épisode et il ...

Le regard subtil du photographe Samer Mohad sur le quotidien Libanais

Préserver l’identité arabe par la photographie, entre les voitures, les rues poussiéreuses et l’architecture ...